36 bis rue de Dunkerque
75010 Paris
Tél. : 01 45 96 08 92
+ d'infos et contact


 


Nos recettes

Nos recettes

La bresaola

D’après les témoignages retrouvés, la production de la Bresaola remonte au XVe siècle mais cette charcuterie typique a des origines bien plus anciennes.

À l’époque, il était courant de conserver les viandes grâce à la méthode de la salaison ou de la dessication comme en témoignent des écrits datant de 1400. L’étymologie du mot provient de l’expression “salée comme la brise” en référence à l’usage que l’on faisait autrefois du sel pour la conservation des viandes ou bien du terme “brasa” (en dialecte signifie “braise”) lorsque, autrefois, on procédait à la dessication dans des endroits réchauffés par des brasiers.

Bien que d'origine suisse, et plus exactement grisonne, il y a plus d'un siècle que la Bresaola est inscrite au patrimoine gastronomique de la petite ville de Valteline de Chiavenna.

La Bresaola de la Valteline doit être coupée en fines tranches (1 mm d'épaisseur environ) pour en apprécier pleinement la saveur. Sa couleur doit être d'un rouge brillant et uniforme même si de fines rayures de gras peuvent être détectées.

Assaisonnée d'un filet d'huile d'olive, de sel et de poivre et parsemée de feuilles de roquettes et de copeaux de parmesan, la bresaola constitue un 'must' de la cuisine italienne : le carpaccio. La Bresaola est faite avec de la viande de boeuf dégraissée, salée, poivrée, épicée. On la laisse sécher de un à trois mois. On la coupe en très fines tranches et on la sert avec un filet d’huile d’olive, un peu de jus de citron et du poivre. Avec une salade, c’est délicieux.

/

Copyright © 2011 La Campanella. Mentions légales.