Les vins par région

Mappa dell'Italia Puglia Molise Campania Abruzzo Marche Lazio Umbria Basilicata Toscana Emilia Romagna Calabria

La Toscane, pays du Brunello di Montalcino et du Chianti

La majorité des progrès est venue avec les rouges classiques basés sur le cépage local Sangiovese, comme le Chianti, le Brunello di Montalcino, le Vino Nobile di Montepulciano et le Carmignano, tous en DOCG. Mais le succès grandissant des autres vins rouges (particulièrement les vins sans appellation appelés super-toscans) a été augmenté par de nouveaux styles de vins blancs qui ont encore amélioré la réputation de la région.

Le Chianti, qui est toujours la force dominante de la viniculture toscane, a longtemps été distingué comme le plus italien des vins. C’est lié d’une part aux volumes produits et à son universalité, et d’autre part à sa personnalité qui ne peut être contestée. Sa nature très diversifiée représente la quintessence de l’Italie.
Le Chianti est produit dans huit zones distinctes qui couvrent un vaste territoire autour du cœur d’origine du Chianti Classico. Dans ces collines magnifiquement rugueuses les variations de sol et de climat contribuent autant à l’individualité de chaque domaine que la recherche des vignerons pour élaborer des styles personnels. Certains Chianti sont assez frais et faciles, alors que d’autres sont riches et élaborés et capable de développer beaucoup de classe en vieillissant. Tout ceci peut mener à une certaine confusion, mais pour les amateurs qui insistent, le Chianti est probablement aujourd’hui le vin offrant un des meilleurs rapports qualité prix du marché.
Les Chianti sont identifiés par les sous-appellations, la plus importante étant le Classico dont les producteurs se sont regroupés en un consortium de défense dont l’emblème est un coq noir (« Gallo Nero ») symbole de la rivalité entre Florence et Sienne qui se disputaient la région au Moyen Age. Plusieurs domaines mettent également en avant le nom du vignoble comme une marque de distinction. Le grand point commun du Chianti avec les autres vins rouges traditionnels toscans est qu’il est élaboré pour l’essentiel à partir du Sangiovese.
Dans le passé, les cépages étaient souvent mélangés, mais aujourd’hui l’accent est mis sur le Sangiovese ou le Sangioveto, qui méritent d’être classés avec les cépages les plus nobles d’Italie et du monde. Dans les grands millésimes, les vins de pur Sangiovese à la robe rubis intense, présentent des aromes floraux et fruités, avec une bonne structure tannique, ils sont charnus et longs en bouche. Certains peuvent nécessiter des années de vieillissement pour atteindre leur apogée.

L’appellation toscane la plus prestigieuse est le Brunello di Montalcino, une DOCG attachée à une ville forteresse au sud de Sienne où les vins rouges d’une puissance et longévité légendaires atteignent des prix élevés. Imaginé par la famille Biondi Santi il y a un siècle, le Brunello est maintenant produit sous plus d’une centaine d’étiquettes, représentant des petits exploitations, des grands domaines et même des compagnies internationales. Les producteurs de Brunello font aussi des vins sous les DOCs Rosso di Montalcino, un vin plus jeune de Sangiovese, et Moscadello di Montalcino, un blanc liquoreux de Moscato, ainsi que toute une gamme de vins sous l’appellation Sant’Antimo.

Pas loin de Montalcino se trouve Montepulciano et son Vino Nobile élaboré à partir d’un type de Sangiovese appelé Prugnolo Gentile. Le Vino Nobile a obtenu son nom il y a plusieurs siècles apparemment en hommage à son statut parmi la noblesse. Le poète Francesco Redi a décrit le rouge de Montepulciano comme le « roi de tous les vins ». Après des décennies d’oubli, le Vino Nobile a fait un retour impressionnant sous sa DOCG et fait à nouveau honneur à son nom. Les vignerons produisent également la DOC Rosso di Montepulciano comme une alternative plus jeune au Vino Nobile.

Le Carmignano mérite une mention spéciale comme ayant fait l’objet d’un décret de protection par le Grand Duc de Toscane en 1716. Aujourd’hui ce rouge assez rare issu de Sangiovese et de Cabernet a été élevé au rang de DOCG, même si les rouges Barco Reale et les autres vins de Carmignano restent en DOC.

Pomino, qui était aussi cité dans le décret de 1716, est une DOC d’altitude avec un vin rouge de mélange de Sangiovese et de Cabernet et Merlot, ainsi qu’un blanc spécial qui inclut du Chardonnay et du Pinot. Parmi les nombreuses autres DOC de vin rouge, le Morellino di Scansano, élaboré sur les collines côtières de Maremma a le vent en poupe.

La production de vins alternatifs haut de gamme, qui a commencé comme une tendance dans les années 1970, est devenue un facteur essentiel dans l’amélioration générale des vins rouges de Toscane. Ces vins cultes, qui sont connus comme les super-toscans, continuent de prospérer.

Ainsi le Sassicaia, issu uniquement de Cabernet, qui dans les années 1970 a convaincu le monde que l’Italie pouvait faire des vins rouges modernes appréciés au niveau international, a maintenant une DOC sous le nom de Bolgheri. Le mélange Sangiovese Cabernet de Tignanello a servi de modèle au nouveau style Toscan de vins rouges vieillis en petits tonneaux de chênes ou barriques plutôt que dans les anciens fûts. Les mélanges Cabernet Sangiovese sont venus ensuite et, plus tard, des rouges issus de Merlot, Syrah et Pinot Noir.Les « super-toscans » sont maintenant parmi les plus estimés et les plus chers vins rouges d’Italie. Aujourd’hui, ceux qui restent en dehors de zones DOCG/DOC sont généralement sous l’appellation IGT Toscana.

Inspiré du succès du Cabernet et du Merlot dans le Bolgheri, les vins du secteur côtier de la Toscane ont vu leur prestige augmenter rapidement et sont même entrés en compétition avec les collines du centre pour la suprématie locale. Dans le cœur de la Maremma, sur les collines côtières de sud ouest de la Toscane, la DOC Morellino di Scansano propose un vin rouge issu de Sangiovese. D’autres DOCs prometteuses incluent Val di Cornia, Montecucco, Monteregio di Massa Marittima, Montescudaio, Capalbio et Sovana.

La fierté de nombreux vignerons toscans réside dans le riche Vin Santo, qui est devenu une DOC dans de nombreuses zones de la région. Elaboré à partir de grappes à moitié séchées et vieilli en petites barriques de bois, le Vin Santo peut être un vin de dessert ou d’apéritif exquis. La plupart des Vins Santo sont faits de cépages riches, essentiellement Malvasia et Trebbiano, bien que le type appelé Occhio di Pernice soit issu de grappes de raisin rouge.

Jusqu’à il y a peu, les vins blancs toscans ne bénéficiaient que rarement du même prestige que les rouges. Peut-être est-ce du au fait qu’ils sont essentiellement issus de Trebbiano. L’exception qui confirme la règle est le Vernaccia di San Gimignano, issu de l’antique cépage Vernaccia, qui a été consacré en se voyant attribuer la première DOCG de vin blanc de la région. Par ailleurs, le cépage Vermentino s’est répandu tout le long de la côte et se révèle comme une variété extrêmement prometteuse.
Récemment, des blancs d’une profondeur et d’une complexité intéressantes ont été produits en Toscane à partir de cépages internationaux tels de le Chardonnay, le Sauvignon et le Pinot Blanc ainsi que le Grigio, tous trouvant de confortables environnements dans les parties les plus fraîches des collines de la région.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Sachez consommer et apprécier avec modération.

/

Copyright © 2011 La Campanella. Mentions légales.